Nadège, 22 ans, avait fait ses premiers pas dans la vie professionnelle, en alternance, au centre de tri des déchets de Véolia, sur le site de  Rillieux. Une expérience qui lui a permis de découvrir le métier, faire ses premières armes et gagner en confiance. Fraichement diplômée de l’université, elle a obtenu un CDI au poste d’attachée administrative dans cette même entreprise. Être opérationnelle immédiatement une fois en poste est un réel atout auprès des employeurs. Elle remplit aujourd’hui des missions variées autour de la sécurité du site d’exploitation et apprécie tout particulièrement la transversalité de son poste qui favorise les interactions aussi bien avec les salariés, les intervenants extérieurs que la Direction.

Son Conseil

« L’alternance est une bonne transition pour entrer dans le monde du travail. On découvre un métier en lien avec notre cursus. »

Son cursus universitaire atypique

Un changement d’orientation

En 3e année de licence physique, elle a eu le déclic et a vraiment su qu’elle ne souhaitait pas continuer dans cette direction.

Un choix d’orientation tardif

En effet, après avoir arrêté ses études de physique, elle en a profité pour réaliser deux stages volontaires afin de découvrir le milieu et être sûre de ses choix. Elle a donc effectué une première expérience d’un mois dans le secteur de l’eau pour une communauté de communes puis une seconde de trois mois cette fois-ci dans les déchets et la sécurité au sein d’une structure similaire. « Ce dernier stage m’a particulièrement plu et m’a confortée dans mon envie de travailler là-dedans. »

Une licence en apprentissage

Elle a réalisé son alternance au centre de tri de Rillieux-la-Pape.

Une alternance qui a débouché sur un CDI

Une réglementation en constante évolution

Au fil du temps, Nadège a gagné en confiance en elle. Elle est aujourd’hui beaucoup plus à l’aise à l’oral ce qui lui permet de faire passer ses idées avec diplomatie et assurance.

Bien communiquer pour faire accepter de nouvelles règles

Son métier d’attachée administrative

Sa vision

Côtés les plus plaisants :

  • chaque journée est différente, absence de routine
  • la réflexion autour des problématiques : elle ne se contente pas d’appliquer docilement des réglementations
  • l’interactivité de son poste : elle est en lien aussi bien avec les salariés qu’avec la direction
  • la maitrise de tous les enjeux : offrir de bonnes conditions de travail pour les salariés tout en prenant en compte les contraintes de la Direction.

Côtés les moins plaisants :

  • les règles de sécurité très strictes avec des contrôles trop réguliers (ex : vérification des extincteurs tous les mois)
  • la gestion de l’humain, la difficulté de composer avec les caractères de chacun d’où l’importance du dialogue
  • faire preuve de diplomatie, ne jamais imposer
  • la complexité d’installer de nouvelles règles et contraintes de façon pérenne.

Zoom sur ses missions

    Sécurité

Nadège doit veiller à la sécurité des salariés et des exploitants sur le site, se tenir informée de l’évolution de la réglementation et apporter les améliorations nécessaires.

Mise en application des règles de sécurité sur le terrain

   Hygiène

Elle s’assure que toutes les mesures d’hygiène sont respectées.

Respect des règles de lavage

Environnement

Un arrêté préfectoral existe et énumère tous les contrôles à faire pour la sécurité du site en matière d’environnement.

Suivi des contrôles

Qualité

Les matières vendues aux repreneurs doivent être bien triées.

Qualité du tri des déchets

Son environnement professionnel

La structure

Le centre de tri de Veolia, installé à Rillieux la Pape, compte 90 salariés.

Des perspectives d’évolution

Ses relations sur le site

Elle est en contact aussi bien avec les salariés, la Direction que des prestataires.

Faire accepter les règles aux salariés

Être une femme dans un centre de tri

A la collecte des déchets et en maintenance des machines, les équipes sont constituées presque exclusivement d’hommes.

Un site relativement mixte