Frédéric, 32 ans, ingénieur documentaliste aux Hospices Civils de Lyon, est bien loin de l’image un peu vieillotte bien souvent assimilée à l’univers des bibliothèques, pourtant en constante mutation depuis l’arrivée du numérique. Dynamique, avenant et curieux de tout, il a été embauché à l’issue de son stage de master 2 et s’épanouit aujourd’hui pleinement dans son métier. Il met aussi bénévolement ses compétences professionnelles au service d’associations. Il participe notamment à créer des espaces d’échanges de savoirs et de bibliothèque libre comme lors d’un festival de quartier.

Son Conseil

« Il est important de sortir de l’image poussiéreuse et obsolète des bibliothèques. C’est un métier stimulant en constante mutation depuis l’arrivée du numérique, il faut donc s’intéresser aux nouvelles technologies. »

Son cursus universitaire

Un parcours atypique

Son Baccalauréat STL en poche, Frédéric ne se prédestinait pas à suivre des études universitaires et encore moins dans le domaine de la documentation.

Une réorientation après sa licence

A l’issue de sa licence de biologie, il a choisi de réorienter son projet professionnel qui à l’origine était d’être enseignant.

Après sa licence...

Un stage décisif dans son parcours professionnel

Avant même d’avoir son master en poche, Frédéric était déjà embauché grâce à un stage de fin d’études décisif aux Hospices Civils de Lyon où il poursuit sa carrière et continue d’évoluer en interne.

Une belle opportunité aux HCL

Un métier stimulant en constante évolution

C’est pour lui une fonction à la fois gratifiante du fait de la valeur symbolique des bibliothèques en termes de diffusion et d’accès au savoir, et stimulante puisque ce métier est en pleine mutation.

« Le numérique entraine une automatisation du métier avec de moins en moins d’activité de catalogage et d’indexation au profit de l’importation de données numériques. »

L'impact de la révolution numérique

Stimulé par la diversité des missions, les possibilités et perspectives offertes par une telle structure, il souhaite continuer sa carrière aux HCL et pourquoi pas, à moyen terme, obtenir un poste de type chef de service ou directeur d’une bibliothèque ou d’un service de documentation.

Son métier d’Ingénieur documentaliste

Sa vision

Les aspects les plus plaisants du métier : le contact humain (équipes et usagers) – la diversité des tâches – le côté stimulant de ce secteur en mutation – la valeur symbolique du métier : « Les bibliothèques sont des lieux d’accès pour tous au savoir, de façon égalitaire, au service de la liberté intellectuelle. »

Les aspects plus négatifs : le côté politisé d’une organisation publique.

Zoom sur ses missions

Partie technique et pratique

Des compétences en informatique sont nécessaires afin de procéder au paramétrage des logiciels de documentation et les rendre plus performants.

L'informatique au cœur de son métier

Gestion de projets, perspectives et innovation

Il gère un projet dans son intégralité, de l’identification d’un problème jusqu’au suivi des factures.

Son rôle de coordination

Management, gestion administrative et représentation externe

En interne, il présente les projets aux équipes, coordonne leur mise en place. En externe, il représente les intérêts des HCL sur les questions de documentation.

Avoir un bon sens du relationnel

Son environnement professionnel

La structure

Avec plus de 22 000 salariés, cette structure publique comparable à la taille d’une multinationale est pour Frédéric un véritable atout en terme de pratiques professionnelles.

Sa place dans la hiérarchie

Ses relations avec son service

Frédéric, le seul homme de son service, n’a eu aucune difficulté à s’intégrer.

Gagner la confiance de ses collègues

Documentaliste, une profession encore peu masculinisée

Frédéric, le seul homme de son service (12 personnes), n’a eu aucune difficulté à s’intégrer.

Faire preuve de diplomatie

Il entretient de très bonnes relations avec ses collègues documentalistes. La difficulté n’a pas été de s’intégrer dans un milieu féminin mais de s’imposer, avec diplomatie et malgré son jeune âge, pour partager sa vision et ses compétences face à des personnes parfois très expérimentées. Il a réussi progressivement à gagner la confiance de ses collègues.