Fanny est une mordue de sport depuis son plus jeune âge. Après avoir pratiqué le basket-ball durant de longues années, elle s’est tout naturellement dirigée vers la filière STAPS avant de se spécialiser dans l’entrainement sportif. Mêler passion et activité professionnelle est aujourd’hui une réalité pour elle et c’est avec le sourire qu’elle prend la route chaque matin pour se rendre au travail. Exercer au sein de deux structures lui permet de mettre à profit l’éventail de ses compétences en coaching sportif, conseil en nutrition et préparation physique.

Son Conseil

« Avant même la fin de ses études, développer son réseau est essentiel. »

Son cursus universitaire

Son rêve de carrière sportive

Assez tôt, vers l’âge de 7 ans, Fanny rêvait de devenir basketteuse professionnelle.

Sa spécialisation en préparation physique

La mixité durant ses études

En STAPS, les filles représentent moins de 30% des étudiant.e.s, mais cela n’a posé aucun problème d’intégration à Fanny. Peu de filles font le choix de l’entrainement sportif en licence. Puis au sein de son master, spécialité : Préparation Physique, Mentale et Réathlétisation cette disparité est encore plus flagrante. D’ailleurs il est très fréquent de voir des équipes féminines coachées par des hommes. Pourtant, Fanny n’a pas hésité à faire ce choix le moment venu afin d’avoir les compétences nécessaires pour entrainer une équipe de basket-ball. Aujourd’hui, elle a atteint son objectif et suit, en parallèle de ses autres activités, une équipe masculine de basket-ball. Avec de la détermination, il est possible d’atteindre ses objectifs.

Un maitre de stage au rôle déterminant

C’est son maitre de stage en Master PPMR qui lui a fait part de l’opportunité chez Flore et Sens où elle exerce aujourd’hui à la fois en coaching sportif et conseil en diététique.

Son ouverture sur la diététique

Un métier d’écoute

Le contenu des séances de sport comme de diététique doit répondre aux attentes des clients. Il faut donc les écouter avec attention et apprendre à cerner leurs besoins.

Le sens du relationnel

Son métier de coach sportif, conseil en nutrition et préparatice physique

Sa vision

Le plus :

  • Le côté gratifiant avec le retour des personnes suivies et des résultats concrets à la clé
  • Le contact humain très enrichissant avec des personnes de tous âges et horizons.

Le moins :

  • L’intensité de chaque séance et les horaires parfois lourds
  • La partie administrative et comptabilité à sa charge du fait de son statut d’auto-entrepreneuse et des charges en hausse.

Zoom sur ses missions

Le conseil en nutrition, son activité principale

Le conseil en nutrition est son activité principale.
Son rôle consiste à délivrer des conseils en diététique à des personnes qui souhaitent perdre du poids ou au contraire gagner en masse musculaire, et à adapter en conséquence leur alimentation. Elle exerce cette mission au sein du cabinet Flore et Sens.

Un accompagnement personnalisé

Le coaching sportif
En groupe ou en individuel, elle dispense des cours de sport.

S’adapter à son public

La préparation physique

La préparation physique
Elle intervient au centre de formation du SVBD et prend en charge la préparation physique de la section Basket collège et lycée ainsi que toutes les équipes jeunes évoluant en championnat de France.

Limiter les risques de blessure

Pour ses deux activités

Les missions annexes
Elle effectue chez elle, pour ses deux activités professionnelles, un important travail de suivi et de préparation de ses programmes.

Travail à domicile

Son environnement professionnel

Les deux structures

Fanny a la particularité de travailler pour deux structures bien distinctes, en tant que diététicienne/coach sportif au centre Flore et Sens et en qualité de préparatrice physique au SVBD.

Une certaine liberté

Son statut d’auto-entrepreneuse

Il faut faire preuve d’autonomie et de détermination pour réussir à exercer et trouver son équilibre avec ce statut.

Faire preuve d’autonomie

Ses relations avec ses collègues

Bien qu’auto-entrepreneuse, elle collabore cependant avec des collègues au sein des deux structures.

Des échanges réguliers

Les métiers du sport peu prisés des femmes

A l’inverse du domaine de la diététique, le métier de coach sportif tout comme celui de préparateur physique reste encore très masculin.

Faire preuve de force de caractère