Solène, sportive invétérée, avait son chemin déjà tout tracé alors qu’elle était encore toute jeune. Et elle s’est tenue à ses objectifs. C’est sa passion pour le basketball qui a été le fil conducteur de l’ensemble de son parcours universitaire puis professionnel. En effet, elle a tout naturellement fait le choix de rejoindre des études dans le domaine du sport. Elle est toujours parvenue à conjuguer ses études et son amour du basket. D’ailleurs en parallèle de son cursus, elle a continué de pratiquer le basket-ball à un certain niveau puisqu’elle était rémunérée lorsqu’elle jouait au club de Voiron, à proximité de Grenoble. C’est ensuite qu’elle a rejoint le club de Villeurbanne, cette fois-ci à un niveau moindre, plutôt en en loisirs. Elle a alors intégré le master STAPS à l’Université Lyon 1.

Puis elle a rapidement trouvé un travail dans son club d’adoption, à savoir l’AS Villeurbanne Basket-ball Féminin (ASVBF). Aujourd’hui, elle continue de jouer au basket pour le plaisir et entraine dans le même club pour lequel elle exerce en tant que manageuse générale. 

Son Conseil

« Être dynamique, réactive et bien communiquer avec ses collaborateurs sont les conditions essentielles pour réussir dans ce métier. » 

Son cursus universitaire

Très tôt, Solène a su qu’elle voulait travailler dans le milieu du sport. C’est un peu plus tard que son objectif s’est précisé : devenir manageuse sportive.

Un parcours tout tracé

Après avoir hésité à rejoindre une école de commerce avec une mention management sportif elle a finalement fait le choix de l’université.

Le choix de l’université

La mixité durant ses études

Les études dans le domaine du sport attirent de façon générale beaucoup plus de garçons.

Moins de 20% de filles en Master 1

Le rôle déterminant des stages

Selon elle, les stages jouent un rôle essentiel dans les choix futurs de parcours d’un.e étudiant.e.

Bien choisir ses stages

Une opportunité professionnelle

Le sport associatif, un secteur à part 

Passionnée de basket-ball depuis son plus jeune âge, Solène a mis du temps à faire la part des choses entre travail et vie personnelle. Elle commence aujourd’hui à trouver son équilibre.

Être flexible et investie

Une polyvalence intéressante

De belles responsabilités

Son métier de Manageuse Sportive d’un club sportif

Sa vision

Les aspects les plus plaisants du métier :

  • le côté gratifiant de réaliser les projets qu’elle a entrepris
  • la polyvalence de son poste : elle n’a jamais le temps de s’ennuyer
  • l’interaction avec des publics très divers : enfants, adultes, bénévoles, professionnels, élus, partenaires.

Les aspects plus négatifs :

  • le manque de temps, parfois, du fait de la diversité de ses missions pour aller vraiment au bout des choses
  • une grande autonomie qui peut être un peu pesante. 

Zoom sur ses missions

Évènementiel / Logistique 

Une grosse partie du travail de Solène consiste à organiser des évènements.

Promouvoir le club

Communication interne et externe 

Elle veille à ce que l’information circule bien en interne comme en externe, auprès de ses différents interlocuteurs.

Son rôle de représentation avec l’extérieur

Administratif

Il s’agit de toutes les tâches administratives propres au milieu associatif.

La gestion interne

Son environnement professionnel

   La structure

Travailler dans l’associatif implique quelques contraintes, notamment en terme de budget et de réactivité, mais présente aussi des atouts, notamment en terme de pratique professionnelle.

Participation active à son développement

 Évoluer vers plus de responsabilités

Elle a aujourd’hui fait le choix de prolonger son contrat au sein de l’ASVB mais elle ne se ferme aucune possibilité.

Des perspectives très larges

Son environnement professionnel

Du fait de son poste, elle est en interaction permanente avec des publics très divers.

Des publics divers

Une majorité d’hommes

La proportion varie selon le niveau de responsabilité.

Le monde associatif assez ouvert à la mixité